Benjamin Griveaux, jeune baron de la Macronie

Benjamin Griveaux, Secrétaire d’État au Ministère de l'Economie

Suite à l’hyper-développement des grandes surfaces et des centres commerciaux, autorisés bien au delà des besoins des consommateurs, de nombreux centres-villes sont totalement défigurés, commerces vides, abandonnés. Le taux de vacance commerciale explose dans toutes les villes.

A l’unanimité, tout le monde réclame un moratoire pour geler les autorisations de grandes surfaces le temps de connaître la situation des équipements existants, les besoins des consommateurs, le taux de vacance commerciale, les surfaces illicites (concurrence claire et loyale – 418 milliards d’euros d’infractions non perçus par l’État).

 

Le couperet est tombé vendredi 20 octobre 2017, le gouvernement, par la voix de son secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie Bruno LEMAIRE, a pris sa décision  :

IL N’Y AURA PAS DE MORATOIRE

et  930 000 m² de centres commerciaux

seront autorisés en 2018

Est-ce que ce refus de moratoire a été acté et signé par le Ministre de l’Economie, Bruno LEMAIRE, compte tenu de ses engagements lors de sa candidature à la Présidentielle :

mais qui est le secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie ?

Benjamin Griveaux, entre 2014 et 2016, a occupé le poste de directeur de la communication et des relations institutionnelles du groupe Unibail-Rodamco, le leader européen de l’immobilier commercial.

Compte tenu de son cursus, comment Benjamin Griveaux peut être sensible au désastre des centres-villes….  à l’absence de dispositif pour compenser les pertes des commerçants-artisans (liberté d’entreprendre, liberté de propriété)

 ? ? ? ?

LIBERATION DU 19 10 2017

Commerçants -artisans rejoignez nous,

adhérez pour défendre vos droits c’est ici